blog

Et si bien manger commençait par bien mâcher


Je vous propose de redécouvrir ici une étape toute simple mais souvent négligée et qui pourtant est la base d’une bonne alimentation : La mastication.

Prendre son temps:

Si je vous dit qu’il est important de prendre son temps pour se nourrir et que manger ne se résume pas à engloutir de la nourriture ou à se remplir, vous seriez sûrement d’accord !?
Mais alors pourquoi on mange-t-on si vite ? Et pourquoi a-t-on même pris l’habitude de dire à nos charmantes petites têtes blondes « dépêche toi de manger ! »…?
C’est vrai, le repas s’apparente quelque fois à une tâche qu’il faut vite effectuer pour passer à autre chose alors qu’il serait tellement plus judicieux et bénéfique de prendre son temps pour l’apprécier et mettre en place de bons réflexes !
S’alimenter n’est pas uniquement le moyen d’apporter à l’organisme le carburant nécessaire pour accomplir différentes tâches, c’est aussi une façon de prendre soin de sa santé. Pour certaines médecines traditionnelles comme l’Ayurvéda qui nous vient d’Inde, la diététique fait partie intégrante des protocoles de soins pour rester en bonne santé ou pour contribuer à la retrouver.

Je vous encourage donc à manger dans un environnement calme, qui invite à la détente et à la bonne humeur, où vous prenez le temps de savourez.
Utilisez tous vos sens pour découvrir et déguster votre repas, la vue d’une belle assiette colorée et l’odeur d’un bon plat mettent en appétit : prenez donc le temps d’humer vos mets, d’en observer la forme, la couleur et pourquoi pas retrouver aussi le temps d’un instant le plaisir enfantin de manger avec les doigts pour en apprécier la texture et la consistance…
Une fois les aliments en bouche, il ne vous reste plus qu’à les mâcher consciencieusement et nous allons voir pourquoi c’est si important.

Pourquoi bien mâcher: 

Observez vous manger, vous constaterez à quelle vitesse votre langue expédie ce qui se trouve dans votre bouche vers l’oesophage… Apprenez à dompter cette impatiente en mâchant minutieusement les aliments pour les broyer et les ensaliver avant de les faire disparaître dans votre tube digestif.
On ne devrait avaler notre bouchée qu’une fois qu’elle est devenue liquide ! J’avoue que cette sensation peut paraitre étrange au début mais ce n’est qu’une question d’habitude.
En parlant de broyer, saviez vous que le masséter, muscle qui compose la mâchoire est l’un des plus puissants du corps !  Il permet l’élévation de la mâchoire inférieur et donc la fermeture de la bouche. Cela serait dommage de ne pas le mettre à profit ou de le sous exploiter, non ?

La mastication permet aux aliments de se mélanger avec la salive qui est un exhausteur de goût. En plus de vos papilles gustatives qui recouvrent la langue et qui ont pour mission percevoir et de différencier les goûts (sucré, salé, amer, acide), la salive va développer les saveurs. Vos perceptions seront affinées voir amplifiées, de nouveaux arômes vont se dégager, en un mot vous vous délecterez !

La digestion commence dans la bouche, la mastication en est la première étape. Mâcher les aliments suffisamment longtemps permet au cerveau d’analyser correctement les caractéristiques de vos denrées, il envoie alors les informations nécessaires à votre appareil digestif qui sera à même de recevoir le bol alimentaire dans des conditions optimales, limitant ainsi les ballonnements et autres petits soucis digestifs.
La salive qu’en à elle humidifie les aliments qui seront ainsi plus facile à déglutir. Elle contient des enzymes qui prépare à l’absorption et à la digestion notamment celle des glucides grâce à des enzymes appelés amylases. Le travail de l’estomac se verra facilité et la digestion sera plus rapide.
Ainsi, bien mâcher permet de mieux assimiler les nutriments, votre corps vous en sera donc reconnaissant ! Autre avantage non négligeable, la sensation de satiété arrive plus vite avec moins de calories absorbées, intéressant non ? quand on souhaite faire attention à son poids.

Quelques astuces :

Je vous livre quelques idées toutes simples pour ralentir le rythme et ne pas engouffrer votre prochaine bouchée avant d’avoir terminé la précédente, il suffit par exemple de reposer vos couverts entre chaque prise, ainsi vous serez pas tenté d’aller plus vite que la musique 😉

Prenez de plus petite portion dans votre bouche, sinon vous risqueriez d’en avaler la moitié avant d’avoir tout écrabouillé.
Vous n’avez jamais joué à manger un petit pois par petit pois en étant enfant ? Retrouvez une âme d’enfant !

Et puisque vous prenez votre temps, je vous suggère d’en profiter pour manger en pleine conscience. Soyez pleinement présent à ce que vous faites, sans avoir l’esprit qui vagabonde, sans vous laisser submerger par le flot de vos pensées… Peut être pas tout au long du repas mais simplement par petite touche pour commencer, quand vous mangez quelque chose que vous appréciez particulièrement par exemple.

Il ne me reste plus qu’à vous souhaiter une bonne dégustation !!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Comments are closed.